Association Sorézienne

La charte de réformation de l'abbaye de Sainte Marie de Sorèze en 1119

et de l'union à l'abbaye de Moissac, par Bernard-Aton, vicomte d'Albi, Carcassonne, Béziers, Agde, Nîmes

Extrait de L'histoire générale de Languedoc de Dom Devic et Dom Vaissète

On voit encore que Bernard-Aton dominait alors sur le Lauragais, par le soin qu'il prit au mois de Mai de l'année suivante, de réformer l'abbaye de Sorèze située dans ce païs. Ce vicomte se reprochant sa négligence envers les églises de son domaine, résolut de rétablir la régularité dans cette abbaye, qui était devenue toute séculière, et la soumit à Roger abbé de Moissac, et à ses religieux, qui ordonnèrent que les comtes de Toulouse n'auraient aucun domaine sur elle; mais seulement le vicomte Bernard et sa postérité.

La charte

Rex regum et Dominus dominantium, potestas potestatum, dat notitiam servis suis qualiter possint pervinere ad Deum. Igitur ego Bernardus vicecomes fateor me reum esse et culpabilem in omnibus viis meis, et insuper de ecclesiis quae in potestate mea sunt male ordinatæ, quarum una est monasterium S. Mariæ Soricensis quæ modo videtur sæculariter stare. Idcirco ego volens ut ibi regula S. Benedicti possit observari et teneri, volo adjutorium post Deum. D. Rogerii abbatis et monachorum Moisiacensium et dono ordinationem ego Bernardus-Ato vicecomes, et uxor mea Cæcilia et filii mei Rogerius et Raymundus, præfati monasterii S. Mariæ Soricensis domino Deo, et beatis apostolis Petro et Paulo, et monasterio Moisiaco, ut deinceps ordinetur secundum regulam sancti Benedicti intus et foris, per manum domni abbatis Moisiacensis, et fratrum Moisiacensium quamdiu voluerint bene ordinare. Ordinamus itaque ut ullus comes Tolosanus ibi ullum dominum habeat, nisi solus Bernardus vicecomes, et progenies illius. Anno ab incarnatione Dom. M. C. XIX. facta carta ista, in mense Majo, sub die feria V. regnante D. Ludovico rege. S. domni Arnaldi abbatis Cellæ-Medulfi. Bernardi Adebaldi. S. Bertrandi de Maismore. S. Guilaber de Laurac, S. Bernardus Bonfilius, S. Bertrandus Poncius de Auriac, S. Raymundi de Rocafort et multi alii.



Retour à l'histoire