Association Sorézienne

Les annuaires d'anciens

Les 134 tableaux d'anciens

Le formulaire de mise à jour complet

Le formulaire de mise à jour simplifié

Vous avez quelque chose à nous dire

Bla bla bla

Emails d'anciens

6750 photos, 131 vidéos, docs...

La musique (29)

Un peu d'histoire et le Père Lacordaire

Les bustes, les armoiries et blasons

Galerie de portraits, notices

Morts au Champ d'honneur, Prix de l'AS

Légendes, souvenirs, anecdotes ...

La bibliothèque

Qui, dans quelle classe, telle année ...

Les palmarès

CV des anciens

Quelques statistiques

Hôtels, restaurants, gîtes

Boutique de l'Assoc

La Sorézienne

Etat-Major

Gradés de Fanfare

Liens et infos diverses

La pub des anciens

Les archives

Les Soréziens du XXème siècle

Plan du site

Le journal mensuel 2020

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009
2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000 1999 1998 1997 1996

Retour au menu - Envoyer un article à la rédaction

Infos permanentes

 Au mois d'août 2020, nous avons mis en ligne les Soréziens du siècle 1800-1900, c'est ici, xixsiecle.htm.
 En 2018, nous avons décidé que compte tenu de la pagination augmentée de 100 pages de l'édition actuellement dans les cartons, la prochaine ne serait pas sur papier (ce qui coûterait cher), mais entièrement numérique.
En conséquence, nous avons mis en ligne Le Sorézien du siècle, 1901-1991. Il est organisé un peu différemment mais vous allez vous y retrouver très facilement, la trame restant la même.
C'est sur http://soreze.online.fr/xxsiecle.htm.
Et concurremment, nous venons de mettre en ligne les archives de l'Association, ben oui, toujours actifs (3041 documents scannés et 941 éléments d'archives). C'est ICI. Et aussi les archives personnelles de Serge Decourt.
En 2001, l'Association Sorézienne a mis en route l'opération Sorézien du 20ème siècle afin de nous permettre d'établir l'ouvrage le plus complet possible. Ce document, que nous avons voulu prestigieux, est la suite de l'ouvrage de nos Anciens "Le Sorézien du Siècle 1800 à 1900", et ce dans sa première édition de Pentecôte 2005, incomplète certes, mais appelée à évoluer et être enrichie au fil du temps.
La dernière édition papier comprend 730 pages, disponible également auprès de notre président, Patrick CHABIN, au 0672956007, mais dépêchez-vous car il en reste très peu...
Présentation de l'édition qui se voulait définitive et de la version numérique qui continue à évoluer.

Et 2021, c'est là

Décembre

 31 décembre
Une fois n'est pas coutume, notre perruqier est décédé il y a une dizaine de jours.
Voici ce que disait de lui Les Soréziens du siècle 1901-1991

BERGÉ Edmond

Né le 30 décembre 1925 à Grenade (H-G), Edmond a été coiffeur (autrefois on disait en Occitanie « perruquier ») de l'École pendant plus de quarante ans. C'est-à-dire qu'il a taillé les cheveux de tous les collégiens, de leurs professeurs et de leurs maîtres, les Pères dominicains, de 1947 à la fermeture de l'École en 1991.

Après son apprentissage de coiffeur à l'âge de 15 ans, Edmond devient employé coiffeur mixte, place de l'Esquirol à Toulouse. Se révélant habile en son métier, il est retenu par la profession pour donner des cours de coiffure mixte à l'École de coiffure Robert Decamp, rue des Trois-Journées à Toulouse.

En 1947, le coiffeur de l'École de Sorèze, François BIAU, vieillissant et cherchant un associé pour, à terme, lui succéder, confie son problème à son ami Robert Decamp, et ce dernier lui recommande puis lui présente Edmond BERGÉ.

C'est ainsi qu'Edmond est arrivé à Sorèze avec son épouse dans une antique Renault type KZ. Le salon de coiffure de Monsieur BIAU, auquel il avait succédé, ce trouvait rue du Maquis et pour tailler les cheveux des élèves, il devait se rendre à l'École à des heures fixes et dans des locaux pas toujours disponibles et peu adaptés.

Aussi, locataire d'un appartement dans la maison de Mademoiselle GAZAGNE (fille du Maître d'Arme de l'École dans les années 1900), il en devient propriétaire en 1951. Comme cette maison est située à l'entrée de l'École, Edmond décide de transférer son salon dans cette maison. Il peut ainsi recevoir dans ce salon les Sorézois, mais aussi les collégiens qui, quoique hors de l'École, restent sous l'oeil vigilant de la conciergerie et sous la responsabilité de Madame Elvire LESTARPÉ. Car les élèves n'ont pas le droit d'aller « roder » en ville.

Peu à peu le salon devient un des pôles de l'École et le lieu de discussions sur l'actualité, la chasse, la pêche, le sport et surtout l'écologie. Le Père LAMOLLE, le Père CONNAULT, le Père MARTIN sont des habitués du salon. Le Père Martin, directeur des Collets Jaunes et grand sportif, vient souvent demander à Edmond des lieux de visite ou de promenade. Edmond est le confident de tous, des élèves comme de leurs maîtres (ce qui est parfois difficile à gérer).

Edmond se souvient avec émotion de sa vie ainsi investie à l'École dans beaucoup de domaines. Il se souvient des festivités de la Pentecôte avec son carrousel, son concours d'escrime, des mouvements gymniques de l'ensemble des élèves dans le magnifique et vénérable terrain de « gym » ; et tout cela au son de la Fanfare. Il se souvient des défilés, les jours de fête, des 350 élèves en uniforme marron, marqué d'un galon de couleur (vert, jaune, bleu et rouge) pour chacune des 4 divisions. Il se souvient des soirées théâtrales où son talent était requis pour coiffer et grimer les acteurs élèves. Il se souvient aussi d'avoir été souffleur des pièces jouées dans ce beau théâtre XVIIIème siècle de l'École. Il se souvient de la communauté des soeurs dominicaines qui, par leur activité dans les différents services de l'École (cuisine, lingerie, laiterie, basse-cour, porcherie...), était un pilier économique essentiel de l'établissement (dès le départ de leur communauté, le collège a été marqué par une baisse sensible à tous les niveaux). Il se souvient de Soeur Victoire, de Soeur Marie-Louise à la cuisine, de Soeur Nativité (avec laquelle lui et sa famille sont restés longtemps en correspondance).

Après la fermeture de l'École et après plus de 40 ans à son service, Edmond a pris sa retraite, certes, mais une retraite active en ce mettant au service des Sorézois. Il est en effet devenu conseiller municipal et a pris des responsabilités au sein de la commune (la foire aux chevaux : c'est lui, la foire aux chiens : c'est lui, les concours de pétanque : c'est lui...).

Edmond ajoute : « Ces 58 années de vie passées à Sorèze ont été, à ce jour, pour moi et mon épouse, Georgette, un demi-siècle de joie et de bonne humeur au service de la cité et bien sûr au service de l'École qui, jusqu'à sa fermeture, faisait partie de la vie de Sorèze».

Edmond BERGÉ est Chevalier du Mérite Agricole. Il a été décoré de cette distinction par Albert MAMY, Maire de Sorèze, en août 2006, à l'occasion de la fête du cheval qu'Edmond organise chaque année dans le parc de l'École.

 13 décembre
Chers anciens,
24 ans après la naissance du premier site Web de l'Association Sorézienne, j'ai le plaisir de vous annoncer la naissance de soreze.org.
Il est en tous points identique à soreze.online.fr, qui lui restera pour sauvegarder vos habitudes.
Il est sécurisé (https)
Il n'a pas été possible de récupérer le domaine soreze.com car l'hébergeur n'est pas joignable, mais nous espérons que fin 2021, ce sera possible.
Soreze.org est hébergé au Canada pour éviter les raisons qui ont conduit le président à effacer soreze.com, à savoir les règles RGPD qui nous encombrent dans la consultation de sites Web.
Bonne navigation.
Votre webmaster depuis 24 ans avec une petite coupure due à l'entrée en fonction entre février 2014 et mars 2020 d'un nouveau site soreze.com, mais soreze.online.fr a pris le relais.

Novembre

 25 novembre, Sainte Cécile
Un nouveau groupe est apparu sur LinkedIn
C'est ICI
Il a été créé par Jean-Marc Dasque (87-91). Merci Jean-Marc. Son email : jmd@preficia.com

 22 novembre, Sainte Cécile
Le président nous écrit :
Bonjour Soréziennes, Soréziens et Amis.
Début septembre nous vous adressions le message : « Debout les Soréziens et Amis...Réveillons-nous..Il va falloir nous retrouver.. ! »
Avons-nous réussi à nous retrouver ? Nous répondrons oui, mais nous aurions dû nous retrouver plusieurs fois, ce ne fut pas le cas, les mesures sanitaires nous ont rattrapés et nous avons été contraints de tuer dans l'œuf nos rendez-vous de Lyon et de Paris.
Seul notre projet à Cordes sur Ciel s'est réalisé. Ce fut un grand moment où nous avons pu suivre une visite guidée de Cordes sur Ciel commentée par le Président de « La Société des Amis du Vieux Cordes », Monsieur Jean-Louis Ferran. Ses connaissances de l'historique de Cordes sur Ciel, que ce soit sur l'histoire ou sur l'architecture nous ont captivés et nous avons en sa compagnie déambulé dans les rues de Cordes pendant près de deux heures. Suite à cette visite nous avons été accueillis à l'Hostellerie du Vieux Cordes par notre jeune camarade Olivier Larzille (88-90) et sa compagne. Nous avons été gaté, nous nous souviendrons longtemps de cette soirée. Ce fut l'occasion d'inaugurer un nouveau Cercle des Anciens Soréziens. Dès que la liberté de circuler et de partager des moments conviviaux dans des restaurants, n'hésitez pas, allez-y.. ! En 2022 nous serons là pour les 800 ans de Cordes.
Qui était là ? Nous étions treize membres de notre association, douze anciens élèves et un ami, des années 50,60,70 et 80. Roland De Malherbe (54-56) et sa compagne, Yves Reberga (56-64)et son épouse, Patrick Chabin (60-69), Michel Delpon (62-68), Michel Trantoul (66-68) et son épouse, Patrick Bessodes-Pradelles (65-74), Philippe Ambert (68-71), Eric Sirventon (68-74), Frédéric Feldmann (69-72), Pierre Thuries (76-79), Corinne Guilliams (83-84), Olivier Larzille (88-90) et sa compagne et notre ami Michel Pierson et son épouse. Vous pouvez visionner cet événement en cliquant ou en copiant le lien : https://youtu.be/zppxLKNou2s un grand Merci à Yves Reberga pour cette vidéo.
Maintenant qu'allons nous faire pour la Sainte Cécile à Sorèze ? Pour cette année : Rien, c'est la première année que l'Association sera absente de Sorèze pour la Sainte Cécile, les contraintes du confinement nous l'imposent, pas de possibilité de messe, pas de restauration possible, pas de salle de réunion pour nous retrouver. Nous avions prévu de nous associer avec le Salon du Livre pour fêter cette Ste Cécile le dimanche 22 novembre, mais la pandémie nous oblige à tout annuler. Nous allons nous concentrer sur nos manifestations de 2021, et plus particulièrement sur notre rassemblement de Pentecôte à Sorèze (22 et 23 mai 2021), d'ici cette date, nous aurons nous l'espérons, l'occasion de vous inviter à nous retrouver dans différentes villes de France courant mars ou avril.
Si nous avions pu nous réunir à Sorèze avec le salon du livre le 22 novembre, nous vous aurions présenté les derniers livres publiés par des membres de l'Association : le cinqième livre de Nicolas Gorodetzky (57-68) « Le jour où le canal devient rouge » qui vient d'être publié (dépôt légal : novembre 2020), l'ensemble des livres et des musiques de Nicolas est disponible sur yanat-prod.com.
Le dernier livre de Michel Gô (Ancien Prof) « 200 Soréziens dans l'Histoire » que vous pouvez commander à lauragais-patrimoine.fr.
Sur soreze.online.fr, vous trouverez dans la rubrique « La Bibliothèque » la liste non exhaustive des œuvres littéraires de nos camarades anciens de notre grande Ecole.
En pièce jointe vous avez la possibilité de mettre à jour vos coordonnées et d'honorer votre cotisation pour 2021 (eh oui pour 2020 ce ne serait pas raisonnable).
Ce message nous vous l'envoyons à la veille de la Sainte Cécile, quand vous le lirez nous serons le 22 novembre date de la Sainte Cécile !
En 2021 nous nous retrouverons en bonne santé, car nous allons prendre soin de nous !
Amitiés Soréziennes.
Patrick Chabin (60-69), pour le CA de l'Assocition Sorézienne
Pour payer votre cotisation 2021.

 19 novembre
Nous vous transmettons le mail de François Barraillé (60-68) :
Bonjour Cher Président. Un petit mot de grande tristesse pour faire savoir que Mme Pierre Barraillé née Françoise Pech s'est éteinte doucement à 94 ans dans la nuit du 11 novembre 2020, après une vie heureuse, longue, passionnante et bien remplie faite de sympathie et d'accueil.
Elle était mariée à un Sorézien, fille d'Henri Pech, soeur de Jacques Pech, mère de Philippe et de moi-même, tous Soréziens.. Amitiés Soréziennes. François Barraillé 60-68

Elle était l'épouse de Pierre Barraillé (32-42), ancien président de l'Association Sorézienne dans les années 50 puis dans les années 70,
la fille d'Henri Pech (1907-1913),
la soeur de Jacques Pech (32-39),
la tante de Jean-Louis Pech (66-67),
la mère de Philippe (73-75) et de François (60-68).
Nous nous associons avec Francois et Philippe dans leur deuil.

 12 novembre
Nicolas Gorodetzky (57-68) nous informe qu'il a écrit un nouveau livre : Le jour où le canal devint rouge.
Il écrit : Cette période de confinement est au moins propice à la lecture. C'est du moins ce que je me dis en sortant mon nouveau livre qui n'a aucune chance de paraitre en librairie vu la situation!!!! Alors ce sera par correspondance. Il s'agit d'un recueil de nouvelles fantastiques/ésotériques qui se passent en Occitanie et dans le sud. Faciles à lire, pour tous âges; je dirais que c'est un cadeau tout trouvé à mettre sous le sapin ou l'oreiller Commandes par mail possibles : yanat.prod@gmail.com.
La page de Yanat est ici.

Octobre

 27 octobre
Notre ami Patrick Duler (77-79) nous explique comment il s'y prend pour produire le meilleur jambon du monde.
C'est ICI.
Pensez à vous inscrire sur sa newsletter, c'est dans le blog, rubrique La Lettre au Bon Goût d'un cuisinier-paysan.

 20 octobre
Sommay Soukrisak (72-74) nous apprend le décès de Claude Hellinga (66-74) dans le courant de ce mois-ci.
Bien triste nouvelle que cette disparition d'un ancien de cette génération.

 13 octobre
Nous avons quelques photos (pas beaucoup) de la réunion d'anciens de Cordes sur Ciel le 1er octobre.
C'est ici.

 1er octobre
Jean-Luc Homs (72-75) nous annonce :
Chers amis,
Veuillez trouver un lien vous montrant la belle maison de notre famille, mise en vente par mon oncle, dans le Sud-Ouest :
Maison à Labruguière
Cela peut vous intéresser ou intéresser quelqu'un de votre connaissance.
A bientôt, cordialement.
JL HOMS

Septembre

 27 septembre
Aux anciens qui étaient à l'école dans les années 1953-1956 et qui ont connu Frédéric De Helly :
Le camarade a subi une lourde intervention chirurgicale.
Il est actuellement en rééducation.
Si vous voulez l'appeler, c'est au 06 85 58 90 61.

 8 septembre
Debout les Soréziens !
Un message de notre président :

1er octobre, réunion à Cordes sur Ciel.

Août

 31 août
Frédéric Feldmann (69-72) nous transmet un article du journal mensuel L'Auta de septembre 1980 :

 22 août
Nous apprenons ce jour le décès de Jean-Marc Rasigade (61-62) dans la journée d'hier, qui était entré chez les Bleus en 1961.
Il était notaire à Pézenas et son fils Arnaud a suivi le même voie puisqu'il est actuellement président des notaires de la région.
Nous l'avions invité à une réunion d'anciens à Marseillan il y a quelques années.
Ses obsèques seront célébrées le mercredi 26 août à 10h30 à Caux (Hérault).
Son avis de décès

 11 août
Il y a 20 ans, jour pour jour, décédait Henri Zwahlen, censeur de l'école,
juste pour se souvenir.

 8 août
Votre webmaster a mis en ligne ce jourd'hui la version numérique du Soréziens 1800-1900 éditions Edouard Privat 1902, qui comprend aussi les siècles précédents. Cette mise en ligne était attendue dans la mesure où il n'existait plus de version papier.
Accès à cette version numérique qui ne fait que copier intégralement la version papier.

 6 août
Le Médecin-colonel Jean-Louis RONDY (40-43) vient de s'éteindre.
Le Médecin Colonel Jean Louis RONDY, un des héros de DIEN BIEN PHU, SUPERBE Médecin qui fit des miracles lors de cette terrible bataille, nous a quittés. Il fut élève de l'école de 1940 à 1943. Un de ses amis, parti lui aussi " là haut ", le médecin général Jean VIDAL allié avec ma famille, me disait la valeur exceptionnelle de ce " Toubib " lors des combats et après. Je me permet donc de lui rendre un brillant hommage car il est un exemple rare de ces Soréziens d'exception. Comme nous devons aller à Dien Bien Phu, Patrick (Chabin), Michel (Trantoul) et moi en 2021, nous en profiterons pour saluer son souvenir ainsi que celui du capitaine Jacques CHEVALIER (beau père de notre camarade Maurice Fabre). ils méritent l'hommage des anciens ..
Orso Delage De Luget.
Sa fiche dans les Soréziens du siècle.

 4 août
Bernard Oustric (82-84) a résolu son problème de recherche d'appartement pour sa fille à Bordeaux.
Il nous propose :
Si Sorèze pouvait réouvrir, quelle joie !
Je vous propose de donner des cours gratuitement une partie de l'année (professeur d'électrotechnique) ou de me rendre disponible à la retraite pour des cours ou toute autre aide.
J'ai pu étudier et poursuivre en sciences grâce aux professeurs de Sorèze : SERRES, ARNAUD, GIL, REY TAURIAC, GENY, SICARD,...investis dans leur travail et souhaitant la réussite de TOUS les Soréziens !

Juillet

 22 juillet
Un ultimatum d'Hugues Aufray pour la réouverture de l'école.
Le texte de son message

 17 juillet
Bernard Oustric (82-84) recherche un appartement en colocation pour 2 jeunes filles dont ma fille sur BORDEAUX. Si un ancien connait ou possède un logement à louer merci de nous en faire part.
Cordialement
Tel 0649881852
oustric@netcourrier.com

Problème résolu

 15 juillet
Nous étions 3 anciens au mariage d'un ancien président de l'Association à Hyères le 11 juillet.
Et nous étions très heureux de nous rencontrer.
Il faisait beau, et nous avons passé la soirée sur la plage, et même dans le sable.

Juin

 20 juin
Le message de notre Zident :

Bonjour, que vous soyez Ancien Elève ou Ami de l'Association Sorézienne.

Cette année nous avons le sentiment d'avoir été privé de Pentecôte à Sorèze, les mesures sanitaires ne nous permettaient pas de nous rassembler.....!
Contrairement à 1968, nous avons été présents à Sorèze pour la Pentecôte, en fleurissant la tombe du RP Lacordaire et le monument de nos morts pour la France dans la salle des Illustres. L'Association Sorézienne a, grâce à l'initiative de Michel Trantoul (66-68) et Pierre Delage de Luget (53-58) en accord avec le Président de l'Association (qui était coincé à plus de 800 km) et avec pour les assister en ce jour de Pentecôte (31 mai), Jean-Paul Bossuge (56-67), Yves Reberga (56-64), et Michel Go (ancien professeur et ami de l'association), ont su représenter les amis et les anciens élèves de notre grande école que ce soit à l'église ou dans la salle des Illustres...!
En 1968 les fêtes de Pentecôte ont été décalées au 16 juin alors que la date de la Pentecôte était le 2 juin...!
En respect avec nos habitudes l'Association a fait un don de trois cents euros à la paroisse de Sorèze, pour lui permettre de continuer ses oeuvres ...! Vous trouverez en pièce jointe le courrier de remerciement de la paroisse.
Vous trouverez une vidéo de la célébration de l'Eucharistie en l'église de Sorèze par le Père Eméric Akpovo (Ami de l'Association), filmée par notre parpaillot Yves Reberga le 31 mai........ Pour visionner cette vidéo vous cliquez sur l'adresse suivante : https://youtu.be/vDvHfALrya8.
Maintenant l'Association doit sortir de son confinement, avec prudence et dans le respect des règles de distanciation. Nous devons nous entraider, nous devons nous retrouver..!
La sainte Cécile à Sorèze sera l'occasion de nous revoir nombreux le dimanche 22 novembre 2020.
Avec le conseil d'administration de votre association nous allons organiser des rencontres à Paris, à Lyon, à Bordeaux, à Cordes sur Ciel et à La Franqui à l'automne en espérant que les mesures sanitaires nous le permettront, (ces lieux ne sont pas fixés dans le marbre si vous voulez organiser dans d'autres villes nous vous suivrons).
Le site de l'Association est soreze.online.fr.... Merci à Serge Decourt (61-66) pour cet immense travail, vous devez consulter ce site, vous y trouverez toutes les informations sur notre grande Ecole.
Prochainement je reviendrai vers vous pour plus d'informations sur nos prochains rendez-vous.
Amitiés Soréziennes.
Patrick CHABIN (60-69)
Président de l'Association Sorézienne.

 15 juin
Il n'y a pas beaucouop de nouvelles en ce moment, d'autant plus que nous avons été privés de Pentecôte, alors quelques petits articles :

Patrick Duler (77-79) envoie aux abonnés sa newsletter périodique (pensez à vous abonner) :
Newsletter du 14 juin 2020 n° 28 et les précédentes.

Et l'agenda 2020 de l'École.

Mai

 31 mai
Pentecôte, cette année, risque d'être un peu tristounette.
Pour une maigre consolation, voici un article de La Dépêche du 23 mai, édition de l'Aude :

 22 mai
Nous adressons toutes nos félicitations et voeux d'un bel avenir à notre camarade Jean Fabre de Massaguel (83-90) qui prend la direction de la polyclinique du Sidobre à Castres.
Il n'est plus qu'à 22 kms de chez lui.
L'article de la Dépêche d'aujourd'hui, édition de Castres :

Cliquez-moi !

 6 mai
Nous apprenons avec un certain retard le décès de Jean-Luc Dupontgand (60-67), ancien chef de la division des Jaunes, le 29 décembre 2018 à Bourg de Péage (Drôme).
Après Duong Minh Duc en 2009 et Pierre-Arnaud Lebonnois en 2016, la joyeuse équipe qui s'était formée à Nantes en 2002 avec Philippe Van Poulle, Marc Pommiès et votre serviteur se retrouve bien décimée.
Oui, Pompon est mort, "le gibier ne passera plus et ne repassera plus", il était un chasseur invétéré.
Les photos du 29 juin 2002

Avril

 23 avril
Pour les anciens qui ont fait aussi Lacordaire Marseille, allez donc voir les films de Michel Amas, vous y retrouverez certains personnages comme les Pères Debroise et Martin, José Bartolomei, Henri Zwahlen.
C'est ici

 15 avril
Nous apprenons ce soir le décès de Marcel Rivals (59-67) le dimanche 12 avril.
Il avait été étudiant libre à partir de 1965.
Nous adressons nos condoléances à sa femme et ses enfants.

 14 avril
Le président de l'Association, Patrick Chabin nous dit :
Nous anciens élèves de cette grande école, nous devons nous serrer les coudes.
De nombreux anciens vont être en difficultés financières pour leur entreprise, d'autres devront se sacrifier pour sauver des vies, je pense aux soignants.
Maintenant il faut être réaliste, nos actions dans l'immédiat sont de maintenir le contact entre nous, il faut soutenir psychologiquement un certain nombre de nos anciens qui sont seuls et ont besoin de contact. Tous ne sont pas sur internet et sont atteignables que par téléphone.....
Si chacun d'entre-nous prends contact avec les anciens qu'il connait et dont il connait les coordonnées, un grand pas sera fait.
Pour vous aider n'hésitez pas à consulter les annuaires de soreze.online.fr.
En effet les données sont accessibles. Le site soreze.com, j'ai été obligé de le détruire suite à la plainte d'un ancien auprès de la CNIL. Je prends l'entière responsabilité de cette destruction et j'aurai l'occasion après la crise du coronavirus de m'expliquer...
Oui soyons solidaire entre anciens de notre grande école, nous aurons dans les mois qui viennent l'occasion de nous retrouver.
Aujourd'hui il faut que nous tous soyons conscient que l'important c'est de prendre soin de nos amis et de nous même.

 11 avril
La librairie La rose des vents à Montolieu (1 rue de la Concorde - 04 68 24 80 09) nous propose certaines publications qui ont trait à notre École.
Je vous laisse découvrir leur catalogue, non exhaustif. C'est ici.

 4 avril
Francis Grand (54-57) s'est bien amusé :

 4 avril
Le problème des formulaires (voir le 1er avril) est résolu grâce à l'aide du Québec.

 1er avril
Il faut se rendre à l'évidence, soreze.com n'existe plus. RIP (requiescat in pace)
Le site que j'avais créé en 1996, qui est devenu soreze.com en 1999 et qui a été repris en 2014 par Gaston Bergasse et Christian Saffier de Bard, a rendu l'âme.
Et apparemment c'est définitif.
Re-RIP...
Il nous reste l'ancien site : soreze.online.fr.
Ce dernier connaît un petit problème en ce moment, c'est que les différents formulaires, qui semblent marcher, ne me parviennent pas du tout.
Je vous avertirai quand j'aurai réglé le problème.

Mars

 25 mars
Surprise ce matin :
En essayant de télécharger ma messagerie, j'obtiens

Je me dis, ça va passer, j'attends 2 heures, et ça ne passe pas.
Alors me vient une idée, je consulte soreze.com et alors ?

J'utilise un autre compte mail, et j'écris au président, pas de réponse.
Je suis très embêté car mon adresse mail s.decourt@online.fr que j'ai depuis 21 ans était mon adresse principale.
Si vous voulez me joindre, c'est temporairement (quoique ...)
s.decourt@online.fr

 19 mars
Le président de l'Association nous communique :
Chers anciennes et anciens, chers amis.
Je sais que ce message ne vous surprendra pas...!
Nos invitations à dîner à Paris le 26/03, à Lyon le 31/03 et à Cordes sur Ciel le 02/04 ne sont plus d'actualité.
Nous comptons bien vous retrouver nombreux à la Pentecôte à Sorèze.
Aujourd'hui rien n'est certain.....!
Nous devons vivre les épreuves qui nous sont imposées avec courage, en étant solidaire et en n'hésitant pas à aider les plus faibles, pour que tous nous sortions de cette triste expérience en bonne santé générale.
Restons positif. Ne soyons pas polémique et respectons les règles de comportement qui nous sont recommandées.
Nous espérons pouvoir vous contacter dans la deuxième quinzaine d'avril, pour vous proposer un programme de rendez-vous avec l'association pour les mois suivants.
Amitiés Soréziennes.
Patrick CHABIN
Président de l'Association Sorézienne.

Pour payer la cotisation

 17 mars
Le président de l'Association Sorézienne vient de prendre la décision d'annuler les dîners prévus le 26 mars à Paris, le 31 mars à Lyon et le 2 avril à Cordes en raison des mesures préconisées pour éviter le Coronavirus.

Février

 25 février
Nous venons de perdre un camarade que nous connaissions depuis 60 ans. Gérard, un Max pour ceux qui l'ont connu à l'époque et ont partagé avec lui ce temps d'école, de sports, d'amitié, et qui s'est continué jusqu'à aujourd'hui.
Gérard est décédé le samedi 22 à Lyon.
Nous te manquerons, Gérard, adieu. Le Max.

Extrait des Soréziens du siècle :
JUHAN Gérard 1961-1967
Né le 16 octobre 1946 à Saint-Claude (Jura).
Il entre à l'École dans la division des Bleus puis dans la division des Rouges. Durant ses études, il pratique l'équitation et le rugby.
A sa sortie de Sorèze, il s'inscrit à la Faculté de Droit de Montpellier et obtient le D.E.I.G.
Marié puis divorcé et père de deux enfants, Gérard est Sylviculteur à Mijoux (Ain). Des souvenirs et anecdotes qui ont marqué sa vie à l'École de Sorèze, il se souvient de fameux matchs de rugby. Il se souvient du théâtre. Il se souvient d'avoir été « Pêcheur de grenouilles » pour la classe de sciences naturelles de l'École.
Il pense aussi que dans ce monde plus que perturbé, l'on se doit de se fixer certains principes et objectifs. Il désire perpétuer la mémoire et les valeurs de l'homme remarquable que fut Monsieur Henri ZWAHLEN.

 24 février
Le président de l'Association Sorézienne, Patrick Chabin, vous invite aux dîners d'avant Pentecôte.
Paris, Lyon, et Cordes sur Ciel.
26 mars pour Paris, 31 mars pour Lyon, et 2 avril pour Cordes.
Plus de précisions ici.

 15 février
Un petit point sur les pages Facebook. La dernière fois c'était le 1er janvier 2016 :

Noms de la page ou du groupeType de pageNombre d'abonnésAdresseAdmin
LES ANCIENS DE SOREZEGroupe privé474facebook.com/groups/ 29755462309/Jean-Michel Treillard-Joly
SOREZE 1985-1990Groupe privé189facebook.com/groups/ sorezesouvenirs/Christophe Ducris
"Sorèze", the old school last studentsGroupe public213facebook.com/groups/ 2390929860/Valérie Mercier
SoréziensGroupe privé73facebook.com/groups/ 130408157045900/Idesbald Linossier
SorezeGroupe privé10facebook.com/groups/ 564269943637613/Stéphane Leyssenot
Abbaye-école de Sorèze-Musée Dom RobertLieufacebook.com/pages/Abbaye-de-Soreze
Marie Le Coz (Musée Dom Robert)Personnefacebook.com/marie.abbayeecole
Ecole Royale Militaire de SorèzeCommunautéfacebook.com/pages/Ecole-Royale-Militaire-de-Sor%C3%A8ze/ 122875024490258

Nous avons 5 groupes différents pour un total de 959 abonnés dont la plupart sont dans plusieurs groupes, alors que l'Association Esprit Lacordaire, groupe privé de l'Association des anciens élèves de Lacordaire Marseille, en a 2774.
Cherchez l'erreur.

Nous étions 742 abonnés le 1er janvier 2016.

 9 février
Aujourd'hui dans L'Indépendant Dimanche de Carcassonne, nous vous avons conservé un article sur Marie-Hélène Rigaudis (85-89), que voici :

 3 février
C'est fait, les documents pris sur la BNF sont maintenant tous disponibles... consultez la page archives.

Janvier

 30 janvier
Les vœux de notre président :

Bonjour.
En pièce jointe vous trouverez le vœux de l'Association Sorézienne que je préside encoreà..Pour combien de temps ? Là est la questionà..! Je vous rassure je me suis engagé jusqu'à la Pentecôte 2021..... Mais après ???
Pour accompagner ces vœux je vous ai joint un très beau poème de mon ami et camarade Michel DELPON (62-68).
Dans les deux semaines qui viennent vous recevrez un message pour vous informer de nos prochains rendez-vous que ce soit à Sorèze ou en région.
En attendant très bonne année 2020...!
Bien cordialement .
Patrick CHABIN (60-69)
Les vœux et le poème

 25 janvier
Nous allons mettre dans quelque temps en ligne

  • Le compte-rendu des banquets de l'Amicale puis de l'Association entre 1845 et 1867
  • Un certain nombre de documents datant du 19ème siècle
  • Et l'enrichissement de notre annuaire des siècles précédant le 20ème
Bon, les banquets y sont déjà, et la moitié des documents aussi...consultez la page archives.
... et inlassablement, nous continuons .....

 24 janvier
Le plus bel arbre de France est le hêtre de Sorèze !
En effet, le hêtre de St Jammes de Bezeaucelle a remporté le prix public avec 7560 votes, organisé par l'ONF (Office National des Forêts).
Cet arbre est vieux de 450 ans et est sur une colline de Sorèze.
Il est accessible par la RD 45 qui va de Sorèze à Arfons et étend sa ramure au-dessus d'une chapelle pré-romane.
Il représentera la France pour le concours de l'arbre européen 2020.

La localisation

Ce qu'en dit Le Parisien :
Perché sur une colline de la Montagne Noire, sa silhouette démesurée en impose. Ce hêtre de plus de 30 m de haut et de six mètres de circonférence installé près des ruines d'une chapelle préromane de Sorèze (Tarn) vient de remporter le prix du public du concours « Arbre de l'année 2019 ». Vieux de 450 ans, il représentait la région Occitanie pour cette compétition organisée par le magazine Terre Sauvage et l'Office national des forêts. Et ce n'est pas seulement pour des raisons esthétiques mais surtout pour son exceptionnelle histoire et ses curieuses légendes que le hêtre de Saint-Jammes de Bezaucelles a remporté ce concours.
Le colosse a vu de nombreux ébats amoureux sous ses branches car la légende disait que les femmes enceintes y frottaient leur ventre pour porter chance aux futurs nouveaux nés. Les couples venaient aussi s'y enlacer pour être sûrs de pouvoir procréer. « Cet arbre, planté vers le Xe ou XIe siècle
(Il y a comme une erreur ! NDLR) a une histoire formidable et une belle silhouette avec cinq grosses charpentières même s'il est soutenu par deux béquilles, confie Laetitia Souloumiac, la Tarnaise à l'origine de son inscription au concours. C'est comme une maison qui sort du sol. En creusant son histoire, je me suis aperçue qu'un de mes ancêtres avait vécu près de lui ». Autre particularité : l'arbre a ancré ses racines dans le cimetière de l'ancienne chapelle, se nourrissant des défunts.
Fort de son titre en France, ce hêtre participera dès le 1er février au concours du plus bel arbre européen.

Et le site de Sorèze nous en dit plus sur la chapelle

Et maintenant, il concourt pour le plus bel arbre d'Europe, voici la video

 10 janvier
Françoise, de l'Abbaye-école nous communique :
Bonjour,
Je suis à la recherche d'anciens élèves ayant pu assister au concert des Pink Floyd à Toulouse (en 1974 je crois) dans le cadre d'une recherche pour des nocturnes (combien d'élèves ont pu y assister, l'organisation, comment les Pères ont-ils réagi à cette demande, etc).
En vous remerciant par avance, cordialement
aes.mediation@orange.fr

 1er janvier
Et nous continuons pour la 24ème année consécutive de ce site.
Le webmaster vous souhaite une excellente année.
Et pour paraphraser Philippe De Volontat (71-76) :
Pour 2020, je vous souhaite de vous lever chaque matin avec un sourire, de garder l'esprit ouvert à tout ce qui peut vous arriver de positif et de beau, et de vous nourrir de beauté pour avoir la force de surmonter les épreuves et les chagrins! Je vous souhaite de faire jaillir du beau chez tous ceux que vous croiserez, parce que votre optimisme leur fera du bien. Je vous souhaite d'être libres, de développer des façons de vaincre les peurs et les doutes qui vous empoisonnent la vie. Je vous souhaite de vous écouter de mieux en mieux, et de vous aimer de plus en plus fort. Amour, santé, sérénité !

Retour au menu - Envoyer un article à la rédaction